News du CLDD

  • Commission ZAC:
– réunion de travail lundi 27 juin à 20h30 à la mairie: nous dégusterons aussi quelques pizzas offertes par M. Bernado.
  • Zéro déchet vert: une offre pour du bois gratuit!
– un lapeyrousien nous propose le bois d’un pin parasol d’une quinzaine d’années qu’il a dû abattre il y a un mois. Si vous êtes intéressé par récupérer ce bois pour votre cheminée, merci de me contacter.
Rappel: contrairement aux idées reçues, le bois de résineux chauffe mieux que le bois de feuillus à condition qu’il soit bien sec. La cheminée s’encrasse si le bois n’est pas sec…
– vous allez tailler vos haies? Pensez au broyeur que nous avons en location. C’est le moment de pailler pour moins arroser…
  • Bulletin municipal: disponible en ligne!
– comme certains l’ont peut-être déjà vu, le site Internet de la mairie a évolué et s’est enrichi de nouvelles fonctionnalités. L’une d’elle vous permet de lire le bulletin municipal en ligne de manière interactive ou de le télécharger en PDF. Sur la page d’accueil du site, allez au bas de la colonne de gauche. C’est très agréable quand on est en plein écran.
– vous pouvez donc demander à ne plus recevoir la version « papier » du bulletin: cela permet d’économiser du papier et les frais d’impression et de portage dans nos boites aux lettres.
– pour cela, il faut vous inscrire sur le site Web de la mairie: vous serez alors averti par email de la sortie du nouveau bulletin.  http://www.lapeyrouse-fossat.fr/form000118e1.asp
– je vous laisse aussi découvrir un lien intéressant sur le tri sélectif: http://www.lapeyrouse-fossat.fr/tri_selectif.asp
  • Géothermie
Plusieurs lapeyrousiens s’intéressent à la géothermie et m’ont demandé des infos. Il y a sur la commune des maisons équipées de géothermie et qui ont fait le choix d’un installateur et d’une marque de matériel.
Si ce sujet vous intéresse, m’en parler; je ferai la mise en relation pour du partage d’expérience.
Rappel: la géothermie est une source d’énergie (chaleur/froid) renouvelable et très économique à l’usage. L’investissement est significatif mais vite amorti. La géothermie permet aussi de rafraîchir une maison à très faible coût (mais ce n’est pas une climatisation).
  • Gestion raisonnée des espaces verts

Le Pays Tolosan a lancé une série d’actions pilotes Agenda 21 animées  par des élus et des membres du Conseil de Développement.

L’une d’entre elles porte sur la gestion raisonnée des espaces verts en partenariat avec la FREDEC Midi-Pyrénées et l’association Arbre et Paysage d’Autant .

Le programme de plantations de haies champêtres, initiée par l’agence de l’eau Adour Garonne et Arbre et Paysage d’Autant s’adresse aux agriculteurs, particuliers et collectivités situés sur le bassin versant de l’Hers Mort et du Girou. Une aide technique et financière est apportée pour la réalisation de projets de plantation et d’entretien de haies champêtres en bord de cours d’eau et sur les courbes de niveau : visite technique individuelle, fourniture de plants et de paillage biodégradable et suivi.
Cependant, si  les  financements présentés ne s’adressent qu’aux personnes implantées sur les communes du PAT, cette réunion est ouverte aux collectivités, agriculteurs et particuliers situé hors du bassin versant.

Le Pays Tolosan, Arbre et Paysage d’Autant et le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Hers seraient heureux de votre présence à la réunion d’information :

 Des haies champêtres pour l’amélioration de la qualité de l’eau
jeudi 30 juin à 18h30

à la salle des fêtes de Montpitol

Ordre du jour :

  • rôle des haies dans l’amélioration de la qualité de l’eau
  • programme d’aide à la plantation mis en place sur le bassin versant Hers Mort Girou.
Publicités

CR du CLDD du 15 juin

Les sujets abordés ont été:
– étude en cours sur les sentiers pédestres de la commune
– SITROM
– l’aménagement paysager + le fauchage des talus et bords de routes
– premiers retours sur le carapatte
– recyclage des barquettes à la cantine
– l’atelier jardinage + Zéro déchet vert
– nuisances de chantier du lotissement du Seillan
– ferme photovoltaïque sur la décharge
– sécheresse
– Plan Climat Energie du Grand Toulouse
– commission ZAC
 
 
 
Les points à retenir:
 
– étude en cours sur les sentiers pédestres de la commune
L’intérêt pour ce projet se confirme. Une carte précise des sentiers existants et ceux qui pourraient être ouverts est en cours au CLDD à partir d’un plan informatique du cadastre fourni par la mairie.
La mairie est d’accord pour pour faire établir les conventions de passages avec les propriétaires concernés et pour soumettre à la C3G les projets d’aménagement pour obtenir les budgets nécessaires.
 
-SITROM
le changement de mode de ramassage des déchets ménagers a suscité des discussions. Dans certaines situations, les nouveaux bacs ne vont pas être nécessairement plus pratiques. Le CLDD regrette que le SITROM n’aie pas consulter les usagers et/ou associations de citoyens dans ce changement. De plus la communication faite autour de ce projet ne laisse aucune place à une politique de réduction des déchets.
Une première rencontre SITROM, Coteaux 21 et CLDD est prévue le 4 juillet.
 
– l’aménagement paysager + le fauchage des talus et bords de routes
Pour les prochains projets d’aménagement paysager de bords de route, le CLDD sera consulté.
 
– Premiers retours sur le carapatte
le carapatte fonctionne bien; on atteint certains jours plus de 20 enfants dont de nombreux maternels.
Chaque semaine, de nouveaux enfants testent le carapatte; aucun n’a ensuite abandonné.
 
– recyclage des barquettes à la cantine
cette action n’avance pas beaucoup: elle bute sur d’innombrables petits grains de sables qu’il faut enlever un à un patiemment.
 
– l’atelier jardinage + Zéro déchet vert
le 1° atelier jardinage a plu. A la rentrée, un atelier de suivi des plantations de tomates sera proposé. Au début de l’automne, suivra un atelier sur la compostage/broyage, paillage pour la préparation de nos potagers à l’hiver.
Tous les ans, fin mai, les journées Nature permettent de faire découvrir le patrimoine nature de nos campagnes: le CLDD pourrait organiser une journée de visite de certains potagers/jardins de particulier + horticulteurs + fruitiers + apiculteurs. Un sentier pédestre pourrait relier ces points de visite.
A noter aussi qu’il existe déjà des visites de l’école chez certains de nos producteurs.
 
– nuisances de chantier du lotissement du Seillan
malgré les courriers adressés par la mairie aux propriétaires et aux artisans, les feux de chantiers continuent en infraction totale de la loi. La mairie va organiser des rondes et verbaliser en conséquence.
Le CLDD rappelle sa position de fermeté face à de tels comportements.
 
– ferme photovoltaïque sur la décharge
NEOEN s’intéresse au site de la décharge avec une offre de ferme photovoltaïque originale et intéressante; sous réserve que le gouvernement finalise la réglementation de ce type d’opération.
 
– commission ZAC
le CLDD pourra être représenté dans la commission ZAC mise en place par la mairie pour travailler sur le projet.

Premier atelier jardinage: planter ses tomates

Le CLDD a lancé ses ateliers jardinage.

Le 1° atelier a eu lieu le 15 mai: l’objectif était de planter ses tomates en appliquant des trucs, astuces et bonnes pratiques éprouvées et écologiques. Une dizaine de lapeyrousiens ont répondu présent.

Sous la direction de Michel Costes, la terre a d’abord été travaillée à la Grelinette (ou Bio grif): c’est un genre de bêche à 5 dents (et 2 manches) qui ameublit la terre sans se fatiguer et en perturbant le moins possible les vers de terre (qui eux-aussi travaillent la terre pour nous). (Voir les photos).

Pour mettre en terre le plant, faire un trou profond (15 cm), y mettre des orties, y poser le plant de tomate (préalablement trempé dans l’eau) de façon à enterrer presque 10 cm de tiges (jusqu’aux premières feuilles significatives). Il faut enlever les premiers feuilles qui sont apparues lors des semis. La tige développera des racines supplémentaires en surface et les racines du fond seront plus au frais et à l’humidité.

Michel nous a fait partager ses conseils sur les différentes variétés de tomates (couleurs, formes, gouts, rendement); il a enfin distribué aux participants certains plants qu’il a lui-même fait pousser.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plusieurs sujets ont été abordés et observés in situ:  le compost……

Lire la suite

CR du CLDD du 29 janvier 2011: bilan 2010 et perspectives 2011

Voici ce qui ressort de cette réunion CLDD sur le bilan 2010 et les perspectives 2011.
A noter: Prochain CLDD le samedi 19 février à 10h à la mairie (ordre du jour en fin de mail).

Le bilan est présenté en 2 volets: le fonctionnement du CLDD, les sujets abordés en 2010.

Pour le fonctionnement:
•- Lancement: Réunion publique: expo, présentations, etc. , création commission extra-municipale
•- Communication: Site Internet de la mairie, Blog du CLDD (250 consultations/mois), articles dans le bulletin municipal, revue de presse sur le blog, –Emailing, –Compte-rendu des réunions
•- Réunions: 20 réunions CLDD en 2010, participation au Pays Tolosan et Coteaux 21 + réunions de travail (PV, ZAC, Agenda 21, etc…)
Pour les sujets abordés en 2010:
– ZAC : –Propositions de principes d’aménagement
•- Pédibus : Réunion d’information avec le Pays Tolosan
•- Soirée thématique : Economies d’énergie dans nos maisons
•- Valorisation de la décharge : Projet ferme photovoltaïque
•- Agenda 21 : Diagnostic quantitatif et perception des habitants
•- Soutien à l’APE  (école) :Recyclage du papier, recyclage des barquettes plastiques, pédibus,
•- Projet de compostière à Castelmaurou : Soutien à l’opposition au projet
•- Arbres et Paysages d’Autan : Présentation des possibilités de plantations et d’embellissement communales
•- Economies d’énergie : suivi Bilan énergétique des bâtiments communaux
•- Eclairage public : Demande de réglage des horaires de fonctionnement
•- Eau potable : Lettre au syndicat/Véolia au sujet de l’aluminium

Après divers commentaires enthousiastes sur le chemin parcouru dans cette 1° année du CLDD, les participants ont fait les souhaits suivants pour 2011:
– bonne communication dans le bulletin municipal: continuer et traiter un sujet concret (comme ça a été fait qq fois) avec des conseils/idées
– les actions sont surtout orientées ‘projets de la commune’ à ce stade: c’est long, ça avance peu et les résultats ne sont pas là.
– penser à des actions sur le quotidien de chacun
– faire des actions concrètes (et court terme) et moins de théorique (et long terme): il faut des résultats visibles et concrets.
– viser des actions qui sont dans les attentes exprimées dans les questionnaires
– communiquer sur les résultats du diagnostic Agenda 21 (et moins sur la démarche)
– besoin de clarifier le rôle du CLDD: confusion entre association et mairie.
– viser des actions qui concernent les foyers, les maisons et les jardins: donc plutôt le quotidien de chacun
– améliorer l’éclairage public est une action concrète et visible
– soutenir le pédibus et accompagner son lancement
– la réduction des déchets verts: le sujet concerne le quotidien de chacun et va devenir un sujet global si le ramassage s’arrête
– la semaine du développement durable (début avril) est une occasion de communiquer pour le CLDD et d’organiser une réunion publique.
– sport + nature: organiser un événement sportif et convivial communal sur les chemins de randonnées (idée émise hors CLDD): marche, course sur un parcours permettant de faire découvrir les sentiers champêtres de la commune

Point d’avancement sur les actions en cours:
– pédibus: le CLDD encourage l’APE à avancer. Il est demandé de faire un petit budget prévisionnel.
– photovoltaïque sur la décharge: à cause du moratoire sur le PV, le projet est suspendu jusqu’à fin mars.
– éclairage public: toujours pas mis en oeuvre par le SDEHG
– économie d’énergie: le dossier n’est pas complet. On en reparle dans un projet CLDD.
– ZAC: on en reparlera en CLDD quand les problèmes d’acquisition des terrains seront réglés.

L’objectif court terme du CLDD est d’organiser une réunion publique le samedi 2 avril ou le samedi 9 avril (pendant la semaine du développement durable) dans le but de présenter son rôle, ses actions et parler déchets verts/jardins. Une suggestion d’agenda pourrait être:
– présentation du CLDD: rôle, actions réalisées
– présentation des résultats du questionnaire CLDD: les attentes des Lapeyrousiens
– pédibus/carapate: présentation du projet lapeyrousien
– Thématique: Nos déchets verts, comment les réduire? C’est le printemps, parlons jardin!

Je vous propose de se revoir le samedi 19 fév à 10h à la mairie pour un CLDD sur:
– la thématique du jardin et de ses déchets verts
– l’organisation de la réunion publique d’avril.

_______________________________________________________________________

Les news locales du moment:
– après le lancement d’une AMAP à Castelmaurou, Coteaux 21 propose maintenant de lancer une coopérative d’achat, afin de pouvoir s’approvisionner en circuit court en produits non périssables auprès de producteurs locaux, respectueux de pratiques saines et respectueuses de l’homme et de l’environnement.
– Coteaux 21 organise une conférence/apéro sur « Comment se chauffer gratuitement? » le dimanche 13 février à 10h00, maison des associations à St Loup Cammas (derrière l’église)

Coteaux 21: Objectif « Zéro déchet vert »

L’association Coteaux 21 de St Geniès a lancé une série d’ateliers jardinage.

Le thème des ateliers de l’automne était « comment atteindre le zéro déchet vert » tout en améliorant son jardin.

Je suis allé participer au 2° atelier, un dimanche matin dans le jardin d’un particulier: l’objectif était de l’aider à préparer son futur potager, bottes et Kway de rigueur!

Animé par Eric Peyrucain autour de Raymond Grabriel qui pratique l’éco-jardinage depuis quelques années, l’atelier regroupe une douzaine de personnes, toutes à la recherche de nouvelles méthodes de jardinage en phase avec leurs convictions éco-citoyennes.

Lors du 1° atelier, Raymond avait fait découvrir au groupe une méthode de jardinage basée sur le mulching:

– récupération des déchets verts broyés, feuilles, pailles, etc

– utilisation pour couvrir les sols: destruction des mauvaises herbes, activation de l’activité biologique à la surface du sol, préservation de l’humidité

– au printemps, il n’est pas nécessaire de désherber, bêcher ou labourer: le sol s’est ameubli naturellement grâce aux petites bêtes.  On écarte le mulching et on plante directement dans un sol naturellement préparé et enrichi.

Le détail de cette méthode est largement documenté ici « Le guide du nouveau  jardinage » de Dominique Soltner; j’en ai un exemple que je peux prêter.

Pour revenir à nos déchets verts:

– notre jardin peut « absorber » facilement la majorité de nos déchets verts si on s’y prend bien

– s’équiper d’un broyeur à végétaux pour réduire les branchages de nos tailles d’arbres ou de haies (moins de 200€)

– déposer les broyas aux pieds des arbres, des haies, couvrir la terre non plantée (pour empêcher les mauvaises herbes)

– composter pour fertiliser

– utiliser les tontes, les broyas et les feuilles d’automne comme mulching (voir méthode Soltner): pour les feuilles on peut aussi les broyer avec un aspirateur/soufleur/broyeur (moins de 200€).

–  en théorie, on doit vraiment pouvoir réduire les déchets verts que l’on met en sac, 2 fois par mois, pour le SITROM.

On économisera en bêchage, désherbage (et désherbant), ensachage, achat de compost/engrais/terreaux et notre taxe d’enlèvement des ordures devrait aussi baisser  à terme.

Et puis c’est le cycle normal de la nature: les arbres produisent des feuilles qui retombent à leur pied pour enrichir la terre et permettre à l’arbre de se nourrir.

Pourquoi enlever les feuilles, les mettre en sac et payer pour qu’on nous les prenne? Puis pourquoi aller acheter de l’engrais et de l’eau pour nourrir l’arbre à grand frais? Tout ça à cause du gazon: maudit gazon qui n’aime pas les feuilles et qui pousse sans cesse, produit des déchets verts qu’on met en sac; maudit gazon qu’on nourrit d’engrais, qu’on arrose et que l’on tond toutes semaines pour qu’il pousse encore plus sous tous les climats. Le gazon est une invention de l’homme alors que la nature avait prévu des prairies fleuries, colorées et animées de papillons et d’abeilles: et qui reviennent tous les ans toutes seules.

Donc en 2011: on réduit nos déchets verts et on fleurit nos gazons!

Si le thème du jardinage vous intéresse, que vous avez des expériences à partager, m’en parler pour une mise en commun, voire faire des ateliers.

Bonne année à tous! Qu’elle soit verte et pas que dans vos jardins!

Compte-rendu du CLDD du 11 juin

Nous avons traité 2 sujets jeudi derniers au cours d’une séance stimulante:

– Agenda 21: validation du questionnaire de diagnostic distribué dans le prochain bulletin municipal

– Arbres et paysages d’Autan

Nous avons accueilli 2 nouveaux membres: Jean-Christophe Galland et Frédéric Audran.

Prochaine réunion du CLDD le lundi 28 juin à 20h30 à la mairie: cette réunion sera consacrée à la future ZAC.

Nota pour ceux qui ont raté les derniers CLDD: vous pouvez restés informés grâce au blog , tous les comptes-rendus y sont. Et bien sûr, vous êtes toujours les bienvenus…

____________________________________________________________________________

Questionnaire Agenda 21

le contenu et la forme du questionnaire proposé ont été revus, corrigés et validés. En PJ vous trouverez la version définitive.

Le questionnaire va être distribué avec le bulletin de fin juin (sous forme d’une page séparée volante); dans le bulletin, un article présentera le questionnaire.

Dans le but d’avoir un retour pertinent, je vous invite tous à en faire la promotion autour de vous pour inciter les gens à y répondre. Et bien sûr, répondez-y aussi!

Le questionnaire est à retourner à la mairie ou dans la boite aux lettres de l’APE devant l’école; il est aussi disponible sur le blog en téléchargement au format Word: à me retourner à jci31@hotmail.com.

___________________________________________________________________________

Arbres et Paysages d’Autan

Arbres et Paysages d’Autan est une association pour la promotion du rôle de l’arbre dans notre environnement local.

Usage des pesticides par les jardiniers amateurs : moins c’est mieux

Selon l’étude JARDIVERT lancée par le Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (MEEDDM), 76% des Français qui possèdent un jardin jardinent, ce qui représente environ 17 millions d’amateurs et autant de pollueurs potentiels. En effet, le million d’hectares de jardins français reçoit chaque année 5.000 tonnes d’herbicides, fongicides et autres insecticides. Au final, l’ensemble des zones non agricoles comme les jardins, les espaces verts mais aussi les abords des infrastructures et les espaces naturels non exploités représentent environ 5% du tonnage de substances actives phytopharmaceutiques commercialisées chaque année.
Si cette forme d’utilisation est relativement faible par rapport aux usages agricoles, elle est tout aussi susceptible de polluer les eaux de surfaces et souterraines via le ruissellement. Elle est donc également concernée par le plan Ecophyto 2018 qui vise à réduire de 50%  »si possible » l’usage des pesticides d’ici 2018.

Lire la suite ici… (source: Actu-environnement.com du 6 avril 2010)