News du CLDD

  • Commission ZAC:
– réunion de travail lundi 27 juin à 20h30 à la mairie: nous dégusterons aussi quelques pizzas offertes par M. Bernado.
  • Zéro déchet vert: une offre pour du bois gratuit!
– un lapeyrousien nous propose le bois d’un pin parasol d’une quinzaine d’années qu’il a dû abattre il y a un mois. Si vous êtes intéressé par récupérer ce bois pour votre cheminée, merci de me contacter.
Rappel: contrairement aux idées reçues, le bois de résineux chauffe mieux que le bois de feuillus à condition qu’il soit bien sec. La cheminée s’encrasse si le bois n’est pas sec…
– vous allez tailler vos haies? Pensez au broyeur que nous avons en location. C’est le moment de pailler pour moins arroser…
  • Bulletin municipal: disponible en ligne!
– comme certains l’ont peut-être déjà vu, le site Internet de la mairie a évolué et s’est enrichi de nouvelles fonctionnalités. L’une d’elle vous permet de lire le bulletin municipal en ligne de manière interactive ou de le télécharger en PDF. Sur la page d’accueil du site, allez au bas de la colonne de gauche. C’est très agréable quand on est en plein écran.
– vous pouvez donc demander à ne plus recevoir la version « papier » du bulletin: cela permet d’économiser du papier et les frais d’impression et de portage dans nos boites aux lettres.
– pour cela, il faut vous inscrire sur le site Web de la mairie: vous serez alors averti par email de la sortie du nouveau bulletin.  http://www.lapeyrouse-fossat.fr/form000118e1.asp
– je vous laisse aussi découvrir un lien intéressant sur le tri sélectif: http://www.lapeyrouse-fossat.fr/tri_selectif.asp
  • Géothermie
Plusieurs lapeyrousiens s’intéressent à la géothermie et m’ont demandé des infos. Il y a sur la commune des maisons équipées de géothermie et qui ont fait le choix d’un installateur et d’une marque de matériel.
Si ce sujet vous intéresse, m’en parler; je ferai la mise en relation pour du partage d’expérience.
Rappel: la géothermie est une source d’énergie (chaleur/froid) renouvelable et très économique à l’usage. L’investissement est significatif mais vite amorti. La géothermie permet aussi de rafraîchir une maison à très faible coût (mais ce n’est pas une climatisation).
  • Gestion raisonnée des espaces verts

Le Pays Tolosan a lancé une série d’actions pilotes Agenda 21 animées  par des élus et des membres du Conseil de Développement.

L’une d’entre elles porte sur la gestion raisonnée des espaces verts en partenariat avec la FREDEC Midi-Pyrénées et l’association Arbre et Paysage d’Autant .

Le programme de plantations de haies champêtres, initiée par l’agence de l’eau Adour Garonne et Arbre et Paysage d’Autant s’adresse aux agriculteurs, particuliers et collectivités situés sur le bassin versant de l’Hers Mort et du Girou. Une aide technique et financière est apportée pour la réalisation de projets de plantation et d’entretien de haies champêtres en bord de cours d’eau et sur les courbes de niveau : visite technique individuelle, fourniture de plants et de paillage biodégradable et suivi.
Cependant, si  les  financements présentés ne s’adressent qu’aux personnes implantées sur les communes du PAT, cette réunion est ouverte aux collectivités, agriculteurs et particuliers situé hors du bassin versant.

Le Pays Tolosan, Arbre et Paysage d’Autant et le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Hers seraient heureux de votre présence à la réunion d’information :

 Des haies champêtres pour l’amélioration de la qualité de l’eau
jeudi 30 juin à 18h30

à la salle des fêtes de Montpitol

Ordre du jour :

  • rôle des haies dans l’amélioration de la qualité de l’eau
  • programme d’aide à la plantation mis en place sur le bassin versant Hers Mort Girou.
Publicités

CR du CLDD du 15 juin

Les sujets abordés ont été:
– étude en cours sur les sentiers pédestres de la commune
– SITROM
– l’aménagement paysager + le fauchage des talus et bords de routes
– premiers retours sur le carapatte
– recyclage des barquettes à la cantine
– l’atelier jardinage + Zéro déchet vert
– nuisances de chantier du lotissement du Seillan
– ferme photovoltaïque sur la décharge
– sécheresse
– Plan Climat Energie du Grand Toulouse
– commission ZAC
 
 
 
Les points à retenir:
 
– étude en cours sur les sentiers pédestres de la commune
L’intérêt pour ce projet se confirme. Une carte précise des sentiers existants et ceux qui pourraient être ouverts est en cours au CLDD à partir d’un plan informatique du cadastre fourni par la mairie.
La mairie est d’accord pour pour faire établir les conventions de passages avec les propriétaires concernés et pour soumettre à la C3G les projets d’aménagement pour obtenir les budgets nécessaires.
 
-SITROM
le changement de mode de ramassage des déchets ménagers a suscité des discussions. Dans certaines situations, les nouveaux bacs ne vont pas être nécessairement plus pratiques. Le CLDD regrette que le SITROM n’aie pas consulter les usagers et/ou associations de citoyens dans ce changement. De plus la communication faite autour de ce projet ne laisse aucune place à une politique de réduction des déchets.
Une première rencontre SITROM, Coteaux 21 et CLDD est prévue le 4 juillet.
 
– l’aménagement paysager + le fauchage des talus et bords de routes
Pour les prochains projets d’aménagement paysager de bords de route, le CLDD sera consulté.
 
– Premiers retours sur le carapatte
le carapatte fonctionne bien; on atteint certains jours plus de 20 enfants dont de nombreux maternels.
Chaque semaine, de nouveaux enfants testent le carapatte; aucun n’a ensuite abandonné.
 
– recyclage des barquettes à la cantine
cette action n’avance pas beaucoup: elle bute sur d’innombrables petits grains de sables qu’il faut enlever un à un patiemment.
 
– l’atelier jardinage + Zéro déchet vert
le 1° atelier jardinage a plu. A la rentrée, un atelier de suivi des plantations de tomates sera proposé. Au début de l’automne, suivra un atelier sur la compostage/broyage, paillage pour la préparation de nos potagers à l’hiver.
Tous les ans, fin mai, les journées Nature permettent de faire découvrir le patrimoine nature de nos campagnes: le CLDD pourrait organiser une journée de visite de certains potagers/jardins de particulier + horticulteurs + fruitiers + apiculteurs. Un sentier pédestre pourrait relier ces points de visite.
A noter aussi qu’il existe déjà des visites de l’école chez certains de nos producteurs.
 
– nuisances de chantier du lotissement du Seillan
malgré les courriers adressés par la mairie aux propriétaires et aux artisans, les feux de chantiers continuent en infraction totale de la loi. La mairie va organiser des rondes et verbaliser en conséquence.
Le CLDD rappelle sa position de fermeté face à de tels comportements.
 
– ferme photovoltaïque sur la décharge
NEOEN s’intéresse au site de la décharge avec une offre de ferme photovoltaïque originale et intéressante; sous réserve que le gouvernement finalise la réglementation de ce type d’opération.
 
– commission ZAC
le CLDD pourra être représenté dans la commission ZAC mise en place par la mairie pour travailler sur le projet.

CR du CLDD du 29 janvier 2011: bilan 2010 et perspectives 2011

Voici ce qui ressort de cette réunion CLDD sur le bilan 2010 et les perspectives 2011.
A noter: Prochain CLDD le samedi 19 février à 10h à la mairie (ordre du jour en fin de mail).

Le bilan est présenté en 2 volets: le fonctionnement du CLDD, les sujets abordés en 2010.

Pour le fonctionnement:
•- Lancement: Réunion publique: expo, présentations, etc. , création commission extra-municipale
•- Communication: Site Internet de la mairie, Blog du CLDD (250 consultations/mois), articles dans le bulletin municipal, revue de presse sur le blog, –Emailing, –Compte-rendu des réunions
•- Réunions: 20 réunions CLDD en 2010, participation au Pays Tolosan et Coteaux 21 + réunions de travail (PV, ZAC, Agenda 21, etc…)
Pour les sujets abordés en 2010:
– ZAC : –Propositions de principes d’aménagement
•- Pédibus : Réunion d’information avec le Pays Tolosan
•- Soirée thématique : Economies d’énergie dans nos maisons
•- Valorisation de la décharge : Projet ferme photovoltaïque
•- Agenda 21 : Diagnostic quantitatif et perception des habitants
•- Soutien à l’APE  (école) :Recyclage du papier, recyclage des barquettes plastiques, pédibus,
•- Projet de compostière à Castelmaurou : Soutien à l’opposition au projet
•- Arbres et Paysages d’Autan : Présentation des possibilités de plantations et d’embellissement communales
•- Economies d’énergie : suivi Bilan énergétique des bâtiments communaux
•- Eclairage public : Demande de réglage des horaires de fonctionnement
•- Eau potable : Lettre au syndicat/Véolia au sujet de l’aluminium

Après divers commentaires enthousiastes sur le chemin parcouru dans cette 1° année du CLDD, les participants ont fait les souhaits suivants pour 2011:
– bonne communication dans le bulletin municipal: continuer et traiter un sujet concret (comme ça a été fait qq fois) avec des conseils/idées
– les actions sont surtout orientées ‘projets de la commune’ à ce stade: c’est long, ça avance peu et les résultats ne sont pas là.
– penser à des actions sur le quotidien de chacun
– faire des actions concrètes (et court terme) et moins de théorique (et long terme): il faut des résultats visibles et concrets.
– viser des actions qui sont dans les attentes exprimées dans les questionnaires
– communiquer sur les résultats du diagnostic Agenda 21 (et moins sur la démarche)
– besoin de clarifier le rôle du CLDD: confusion entre association et mairie.
– viser des actions qui concernent les foyers, les maisons et les jardins: donc plutôt le quotidien de chacun
– améliorer l’éclairage public est une action concrète et visible
– soutenir le pédibus et accompagner son lancement
– la réduction des déchets verts: le sujet concerne le quotidien de chacun et va devenir un sujet global si le ramassage s’arrête
– la semaine du développement durable (début avril) est une occasion de communiquer pour le CLDD et d’organiser une réunion publique.
– sport + nature: organiser un événement sportif et convivial communal sur les chemins de randonnées (idée émise hors CLDD): marche, course sur un parcours permettant de faire découvrir les sentiers champêtres de la commune

Point d’avancement sur les actions en cours:
– pédibus: le CLDD encourage l’APE à avancer. Il est demandé de faire un petit budget prévisionnel.
– photovoltaïque sur la décharge: à cause du moratoire sur le PV, le projet est suspendu jusqu’à fin mars.
– éclairage public: toujours pas mis en oeuvre par le SDEHG
– économie d’énergie: le dossier n’est pas complet. On en reparle dans un projet CLDD.
– ZAC: on en reparlera en CLDD quand les problèmes d’acquisition des terrains seront réglés.

L’objectif court terme du CLDD est d’organiser une réunion publique le samedi 2 avril ou le samedi 9 avril (pendant la semaine du développement durable) dans le but de présenter son rôle, ses actions et parler déchets verts/jardins. Une suggestion d’agenda pourrait être:
– présentation du CLDD: rôle, actions réalisées
– présentation des résultats du questionnaire CLDD: les attentes des Lapeyrousiens
– pédibus/carapate: présentation du projet lapeyrousien
– Thématique: Nos déchets verts, comment les réduire? C’est le printemps, parlons jardin!

Je vous propose de se revoir le samedi 19 fév à 10h à la mairie pour un CLDD sur:
– la thématique du jardin et de ses déchets verts
– l’organisation de la réunion publique d’avril.

_______________________________________________________________________

Les news locales du moment:
– après le lancement d’une AMAP à Castelmaurou, Coteaux 21 propose maintenant de lancer une coopérative d’achat, afin de pouvoir s’approvisionner en circuit court en produits non périssables auprès de producteurs locaux, respectueux de pratiques saines et respectueuses de l’homme et de l’environnement.
– Coteaux 21 organise une conférence/apéro sur « Comment se chauffer gratuitement? » le dimanche 13 février à 10h00, maison des associations à St Loup Cammas (derrière l’église)

Compte-rendu de la réunion CLDD du 30 sept 2010

Bonjour à tous,
voici le compte-rendu de notre réunion de rentrée d’hier soir.
Notez bien que la prochaine réunion est fixée au jeudi 21 octobre 2010 à 20h30 à la mairie:
– un suivi des actions évoquées ci-dessous sera fait
– on analysera les résultats des questionnaires de l’agenda 21: les avis de nos concitoyens sont très intéressants…
Il est encore possible de répondre au questionnaire agenda 21: vous pouvez l’imprimer ici –> questionnaire
ou le renvoyer par email à jci31@hotmail.com

Mise en place du recyclage  à l’école:

l’objectif est de sensibiliser les enfants à la démarche du recyclage en commençant par le papier.
L’APE coordonne l’utilisation des bacs bleus dans les salles de classe et procèdera à une évaluation de la quantité de papier collecté; selon les volumes constatés, une éventuelle adaptation des bacs sera à étudier.
A noter que la mairie utilise les bacs bleus pour y mettre le papier.
Autre possibilité de recyclage: à la cantine les barquettes plastiques utilisées pour la livraison des repas peuvent être reprises gratuitement  (pour recyclage et valorisation) le lendemain par le livreur si ces barquettes ont été rincées. L’APE va se rapprocher de Corinne Gonzalès et Didier Claverie pour étudier comment le personnel de la cantine peut gérer cette surcharge de travail: il est proposé de faire une expérimentation sur une semaine pour évaluer cette surcharge et trouver une solution.
Il a aussi été évoqué la possibilité de trier les déchets de cantine pour le compostage: dans certains écoles, ce sont les enfants qui, en fin de repas, vident leurs assiettes dans 2 bacs dont un pour le compostage.

Pédibus:

L’action des parents d’élèves pour la mise en place du pédibus dépendait de l’assistance/conseil d’une personne de l’ARPE qui est tombé gravement malade.
Le pays Tolosan travaille aussi sur ce sujet avec Mobidule (pédibus et vélobus); l’APE va se rapprocher de cet organisme.

Economies d’énergie:

La mairie à fait réaliser par le bureau d’étude Ecovitalis un audit énergétique des principaux bâtiments municipaux.
Les résultats et recommandations vont être communiqués au CLDD (action Catherine Lallemand): les bâtiments audités sont peu économes en énergie et nécessitent des travaux/investissements qui vont être programmés sur les années à venir.
Cette étude a permis de faire une demande de subvention pour une première phase d’amélioration énergétique du bâtiment de la mairie.

Eclairage public:

Plusieurs habitants ont remonté au CLDD qu’ils trouvaient que les éclairages publics sur l’esplanades, églises, etc. étaient trop puissants et allumés sur de mauvaises plages horaires: Edmond Vintillas va faire procéder à des contrôles et réglages là où c’est possible. Il nous explique aussi que les équipements d’éclairages publics sont installés/gérés par le SDEHG (syndicat départemental) qui n’est pas très moteur sur les innovations technologiques d’économies d’électricité; ils sont un point de passage obligatoire mais ne nous aident pas beaucoup à être économe.

Projet de photovoltaïque sur la décharge:

Ce projet est en gestation à la mairie depuis 2 ans; M. le maire nous confirme que la motivation de la mairie sur ce sujet est forte. Le CLDD souhaite voir avancer ce projet et propose de s’impliquer si ça peut accélérer les choses; le temps joue contre nous car les conditions économiques d’un tel projet seront de moins en moins favorables chaque année. Une solution avec INEO/SITA semble correspondre aux exigences d’exploitation et de responsabilité que s’est fixé la mairie.
Edmond Vintillas va reprendre contact avec INEO.

Participation du CLDD au projet de ZAC:

Au début de l’été M. Vintillas a sollicité le CLDD pour avoir des idées/suggestions d’aménagements compatibles avec le développement durable sur la future ZAC. Le CLDD a émis quelques propositions. Néanmoins pour être plus concret, pratique et efficace, le CLDD demande à M. Le Maire sous quelle forme pourrait être la participation du CLDD sur ce projet. Il est proposé qu’un membre du CLDD puisse participer aux réunions de travail avec l’architecte et l’aménageur. M. Le Maire étudie cette question avec les personnes concernées.
Le CLDD fait remarquer que les Lapeyrousiens savent peu de choses sur la ZAC et que certains ont demandé des informations; M. Le Maire reconnait qu’il va falloir communiquer largement sur ce sujet très bientôt.

Agenda 21:

La phase de diagnostic progresse bien; il reste quelques données statistiques à collecter.
Le dépouillement des 65 questionnaires est en cours; les retours sont très riches et intéressants.
Le prochain CLDD d’octobre sera consacré à l’agenda 21 pour une première analyse des résultats.
Le CLDD voudrait que cette démarche concerne aussi le personnel de la mairie; ceux sont 25 personnes qui tous les jours font fonctionner notre commune. Eux aussi la connaissent bien et ont des avis et idées pertinentes. M. Le Maire soutient cette démarche et va étudier la question lors de la prochaine commission Personnel.

Eau potable:

Plusieurs lapeyrousiens ont vu à la télévision début juin un magazine d’enquête sur la qualité de l’eau potable en France. Un des sujets évoqués est la présence d’aluminium dans l’eau; l’aluminium est ajouté pour améliorer la transparence de l’eau. Néanmoins l’aluminium est nocif pour la santé, en particulier les maladies du cerveau. Le sujet est polémique (et la vérité est ailleurs…)
Néanmoins le CLDD propose d’interroger notre syndicat des eaux pour savoir si le traitement à l’aluminium est nécessaire et s’il peut être remplacé par un autre procédé sans aluminium (comme par exemple le fait la mairie de Paris).
Pour info: il y a bien de l’aluminium dans notre eau lapeyrousienne mais à des quantités non pré-occupantes.

L’A.P.E. Lapeyrouse Fossat organise une collecte de téléphones portables et de cartouches d’encre

Une action concrète pour l’environnement, une action humanitaire en faveur des plus démunis.
Pour sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement, au recyclage et à L’éco-citoyenneté, nous organisons une collecte de téléphones mobiles inutilisés et de cartouches jet d’encre usagées.
Ceux-ci seront ensuite orientés vers les meilleures filières de recyclage. Les fonds ainsi récoltés sont reversés à l’association «Écoles du monde» qui œuvre en faveur des plus démunis à Madagascar.

Pour apporter votre soutien à cette opération, il suffit de nous rapporter vos anciens téléphones mobiles que vous n’utilisez plus et vos cartouches jet d’encre usagées.

Lire la suite

Les municipalités se préparent à la Semaine sans pesticides

Organisée par l’ACAP (Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides), la cinquième édition de la Semaine sans pesticides se tiendra du 20 au 30 mars. Pendant 10 jours, associations, jardineries, agriculteurs et collectivités vont organiser des actions variées pour sensibiliser tous les publics sur les risques sanitaires et environnementaux liés à l’utilisation des pesticides. L’objectif de cette Semaine est de promouvoir des solutions alternatives aux pesticides, tant en exploitation agricole que dans un jardin privé. A ce jour, plus de 300 manifestations sont recensées en France et une centaine en Europe mais aussi en Côte d’Ivoire, en Tunisie ou en Nouvelle- Calédonie, selon l’ACAP.

Plusieurs collectivités se mobilisent pour cette édition parmi lesquelles les Villes de Strasbourg et Paris. Ainsi à partir du 17 mars et pendant un mois, l’opération de sensibilisation  »Nature(s), Nature », sera organisée par la Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS), autour de la biodiversité et du développement durable. La Ville et la CUS se sont engagées à ne plus employer de pesticides pour l’entretien des espaces publiques. Des projections, expositions et ateliers seront également organisés à Paris. En partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), l’Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides et Espaces (ACPE) – en cette Année internationale de la Biodiversité – la mairie de Paris entend sensibiliser à l’impact de  »l’usage des pesticides sur certaines espèces vivantes et leurs milieux (pollution de l’air et des eaux, appauvrissement des sols, contamination de la faune, etc.) ». A l’instar de Strasbourg, Orléans et plusieurs autres collectivités locales, la ville s’est engagée dans une démarche  »Zéro pesticide ».

Avec 76.000 tonnes de substances actives par an, la France est le premier consommateur de pesticides en Europe et le 3e mondial.

Revue de presse du 12 mars 2010 (test)

Tournefeuille. Printemps sans pesticides

Nature : Promenade sur les bords du Touch pour sensibiliser les enfants à la biodiversité.

Dans le cadre de « La semaine pour une alternative aux pesticides », samedi après-midi le jeu de piste le long du Touch entre Utopia et les jardins familiaux avait attiré parents et enfants pour une grande chasse au mot mystère.

Courant de stand en stand à la recherche de l’information et des lettres cachées composant ce mot, des dizaines d’enfants enthousiastes ont participé à cette animation par un temps agréable pour cette longue promenade au bord de la rivière.

Tout en s’amusant ils ont pu découvrir les problématiques liées a la préservation de la biodiversité. On leur a expliqué l’entretien du territoire, comme la stabilisation des berges de la rivière par l’utilisation du génie végétal. Et ils ont été informés des méthodes de la gestion différenciée de la commune qui selon les endroits utilise un type de traitement plus soigné et d’autres plus naturels, les méthodes d’entretien naturel comme le paillage, le désherbage thermique, le jardinage naturel. Et ils ont été sensiblisés aux risques liés aux pesticides, la politique de l’eau et aussi les oiseaux, la flore, les insectes et la faune, tous heureux de vivre là.

Biodiversité

Arrivés aux jardins familiaux en possession du mot « biodiversité » les enfants ayant trouvé toutes les réponses sont repartis avec un sachet de graines et un sac d’engrais pour les parents.

Julien, 8 ans raconte qu’il a trouvé toutes les lettres : « Il y avait des questions compliquées, mais ça m’a bien plu de faire le chemin à pied».

Elsa, 10 ans a fait le parcours avec son frère : « On a tout trouvé et papa ne nous a pas aidés. Ce qui m’a intéressé c’est de chercher les lettres, la plus dure c’était la 8.»

Dominique Dupouy présidente des jardins familiaux organisatrice de cette journée avec T-Cap, l’ALT, TAE et la mairie de Tournefeuille se félicitait de la fréquentation : « Cela nous permet, explique-t-elle , de toucher le grand public et c’était une façon originale de fêter le printemps. »