Compte-rendu du CLDD du 27 mai 2010

Le CLDD s’est réuni le 27 mai pour faire un point d’avancement sur les sujets suivants. Voici ce qu’on peut en retenir:

photovoltaïque sur la décharge

La SITA au travers de sa filiale INEO va faire une proposition pour un champ photovoltaïque sur la décharge; les problèmes de responsabilité resteraient sur SITA. Inéo a en cours un projet sur une décharge près d’Angoulème, très similaire au nôtre.
Le CLDD devra donner son avis sur ce dossier.
Mme Bernès apicultrice à Lapeyrouse a accepté de placer quelques rûches sur la décharge; en effet les abeilles sont de véritables sentinelles de l’environnement qui peuvent nous alerter si les dégagements de gaz sont anormaux.

Agenda 21

Début mai, un atelier sur les les points forts/points faibles du village s’est déroulé au CLDD; dans le but de faire participer plus de monde, un questionnaire est en cours d’élaboration pour recueillir la perception des habitants sur leur village.
Mme Morgane Cournarie rejoint bénévolement le CLDD pour mener l’analyse quantitative du diagnostic et soutenir le long processus de notre agenda 21.

ZAC et urbanisme durable

Quelques membres du CLDD ont lu le cahier des charges pour le choix de l’aménageur de la ZAC; certains d’entre eux ont pu assister à l’atelier Urbanisme durable organisé par le Pays Tolosan et l’ARPE.
Les thèmes à approfondir sont classiquement: l’énergie (réseau de chaleur, etc.), l’eau (y compris pluviale), les plantations, l’orientation bio-climatique des bâtiments, la circulation. A noter que dans nos régions, la surchauffe estivale est aussi importante (voire plus) que le chauffage de l’hiver; l’isolation tous azimuts par la laine de verre est efficace pour l’hiver mais transforme les habitations en cocottes minutes l’été (d’où les installations malheureuses de climatisation à tour de bras).

Economie d’énergie

Edmond Vintillas annonce que la mairie à retenu EcoVitalis pour faire le bilan thermique des bâtiments municipaux; résultats d’ici fin juin en principe.

Ecole durable

Une opération de récupération des téléphones portables et des cartouches d’encre est organisé dans le but de financer le développement d’écoles à Madagascar et de recycler ces déchets qui nous encombrent.
L’opération Pedibus prend du retard; la correspondante de l’ARPE ayant reporté les réunions de travail pour raison de santé.

Communication

Comme on peut le voir sur le blog, le CLDD a maintenant son logo! Ce logo a été très gentiment réalisé par un lapeyrousien attaché à son village et son environnement: Jean Bellis a partagé avec le CLDD quelques idées et nous a proposé un logo qui évoque le village rural dans la nature. La nature (l’arbre) est aussi protecteur du village et de ses habitants qui se retrouvent en convivialité et en famille sous les arbres de l’esplanade.
Enfin, merci à Sabrina pour la création informatique dérivée de l’aquarelle de Jean Bellis.
Vous avez noté que la revue de presse est maintenant exclusivement disponible sur le blog et sa lecture plus facile.
Il y a 2 nouvelles rubriques sur le blog: des petites annonces pour échanger plantes, biens, services dans l’esprit du partage et de la convivialité, une boite à idées pour recueillir les idées de chacun.

Mois du développement durable (Pays Tolosan)

différents ateliers ont eu lieu sur le mois de mai (photovoltaïque, urbanisme durable, etc.). Cette manifestation se termine le 5 juin à Merville par une grande journée public sur le thème du développement durable.

Arbres et Paysages d’Autan

nous avons rencontré cette association lors d’un atelier du Mois du développement durable. Ils soutiennent les projets de plantations d’arbres/arbustes/plantes exclusivement de nos régions au profit des particuliers mais surtout des collectivités; ils viennent sur place voir le lieu de plantation, ils conseillent sur le choix des essences, ils fournissent les plants et le paillis pour un coût de 2,10 euros le mètre linéaire. Typiquement, ils replantent sur les bords de route, recréent des haies, reboisent des talus, protègent des enclos/cours, créent des vergés, etc.
Le CLDD va prendre contact avec cette association et étudier un projet pilote sur la commune.
Prochaine réunion le jeudi 10 juin à 20h30 à la mairie.
Publicités

L’A.P.E. Lapeyrouse Fossat organise une collecte de téléphones portables et de cartouches d’encre

Une action concrète pour l’environnement, une action humanitaire en faveur des plus démunis.
Pour sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement, au recyclage et à L’éco-citoyenneté, nous organisons une collecte de téléphones mobiles inutilisés et de cartouches jet d’encre usagées.
Ceux-ci seront ensuite orientés vers les meilleures filières de recyclage. Les fonds ainsi récoltés sont reversés à l’association «Écoles du monde» qui œuvre en faveur des plus démunis à Madagascar.

Pour apporter votre soutien à cette opération, il suffit de nous rapporter vos anciens téléphones mobiles que vous n’utilisez plus et vos cartouches jet d’encre usagées.

Lire la suite

Les Jardins du Muséum gratuits en mai et en juin !

Les Jardins du Muséum gratuits en mai et en juin

Pour fêter leur réouverture saisonnière, les Jardins du Muséum sont gratuits en mai et en juin À l’occasion de leur réouverture saisonnière et de la présentation de la première exposition temporaire, l’accès aux Jardins du Muséum sera gratuit jusqu’au 30 juin 2010.

Profitez de cette offre exceptionnelle pour découvrir la nature dans tous ses états.

Vous retrouverez également les visites des Jardins et du Sentier oublié avec des visites nocturnes inédites, les Histoires de plantes et d’animaux, les Ateliers pratiques avec de nouvelles thématiques… Pensez-y !

Les Jardins du Muséum participent aux Journées Nature du 29 mai au 6 mai, une belle occasion pour découvrir l’extraordinaire diversité de la flore de ce jardin urbain unique en son genre où la nature a tous les droits.

Proposée par : Muséum de Toulouse
Ville : Toulouse
Département : Haute-Garonne
Site web : http://www.museum.toulouse.fr/connaitre_museum_2/actus_du_museum_16/du_museum_1507.html

Revue de presse CLDD 26 05 2010 a.doc

SOMMAIRE
PHOTOVOLTAIQUE
Photovoltaïque : MPPI, nouveau pivot régional de l’énergie solaire
Photovoltaïque : débat sur les enjeux
Valsolar : un parc solaire et des emplois à Cahors
Cornebarrieu-Monges Croix du Sud. Appart’en pierre de taille
ENERGIE
Manque d’énergie
Etiquette énergétique : l’UFC dénonce des économies peu rentables pour les classes les plus efficaces
Les « prix de l’électricité ne peuvent qu’augmenter » affirme le médiateur national
ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE
Verfeil. Ecoles : le premier repas bio
Lannemezan. Ateliers sur l’eau pour les écoliers
AGRICULTURE
Yves Bertrand : «L’agriculture vit une profonde mutation»
Circuits courts : on avance dans l’Aude
RENDEZ-VOUS
5ème édition des journées Nature
Fête de la nature
Conseils et tests de véhicules électriques avec Soleval
Ramonville. Senteurs et couleurs en un week-end
Tournefeuille. Animations aux jardins
Toulouse. « Recycling Party Tour » au Ramier : un geste citoyen pour s’en mettre plein les. 12
Colomiers. Les abeilles en danger
La Belle Bio : éco-foire à Muret
ACTION DES COMMUNES
Auch. L’huile de coude,le meilleur désherbant
La nature s’invite en centre-ville
ENVIRONNEMENT
Les scientifiques qui inventorient les êtres vivants, une espèce en voie de disparition
Castelmaurou. Compostière:le préfet dit non
Une Journée mondiale de la Biodiversité pour compter les points en moins
AGENDA 21
Nouvel environnement : la parole aux citoyens
Verfeil. Nouveau stagiaire à l’Agenda 21
Lire la suite

L’écolo-scepticisme ne semble pas toucher le grand public


Sondage Ipsos-France Bleu : l’écolo-scepticisme ne semble pas toucher le grand public

69% des Français se disent préoccupés par le changement climatique contre 31% qui déclarent le contraire, selon un sondage Ipsos-France Bleu, paru mardi 25 mai*. Plus d’un tiers (36%) déclarent avoir déjà subi ou ressenti des gênes ou des troubles liés à la pollution atmosphérique.

Interrogés sur les gestes respectueux de l’environnement qu’ils pratiquent au quotidien, les personnes interrogées déclarent en outre massivement limiter le plus possible leur consommation d’eau (85%), trier systématiquement ou presque leurs déchets ménagers (85%) et une large majorité d’entre eux dit également privilégier les produits respectueux de l’environnement (74%). …
25/05/2010 –
Lire l’actu

© Actu-Environnement

Revue de presse CLDD 19 05 2010

SOMMAIRE

PHOTOVOLTAIQUE
Solaire : le maillon faible.
ENERGIE
Gaillac. Comment alléger les factures d’énergie
L’étiquette énergétique s’enrichit de trois nouvelles classes
Montauban. L’UFC -Que choisir dénonce les fausses économies d’énergie
AGRICULTURE
Castelmaurou. Amap: au plaisir des bons produits
Miremont. Exposition : OGM les grains de la discorde
ACTION DES COMMUNES
Lévignac. Le covoiturage, pour quoi faire ?
ENVIRONNEMENT
Des journées très nature
Les poissons pourraient avoir disparu des océans d’ici 40 ans.
Forestiers : la course contre la montre.
JARDIN
Toulouse. Les dix ans du jardin de plantes sauvages
lutte raisonnée au jardin
Miers. Une belle leçon d’écologie !
EAU

Qualité de l’eau du robinet : les ministères de la Santé et de l’Ecologie ainsi que le C.Ieau rassurent les consommateurs
CONSOMMATION
Carburants : 10 conseils pour dépenser moins
PESTICIDES
Exposition aux pesticides : les enfants plus susceptibles de développer des troubles de l’attention. 11

Lire la suite

Le mystère de la disparition des abeilles Arte Mardi 18 à 20h35

Synopsis

Dès 2006, une nouvelle alarmante fait le tour du monde : les abeilles sont en voie de disparition, atteintes d’une étrange maladie. Or ces précieux insectes sont indispensables à la pollinisation, et donc à la survie de la nature et des humains. La maladie des abeilles conduit de nombreuses équipes scientifiques à en étudier la, ou les causes. De leur côté, les apiculteurs tentent aussi d’observer et de comprendre. Leurs constats sont à découvrir dans cette enquête, qui met en cause l’agriculture intensive massivement développée lors des dernières décennies. En effet, combiné à un virus, ou à un champignon, l’effet de certains pesticides semble se démultiplier. Face aux débats, les autorités louvoient, coincées entre des agriculteurs dépendants des pesticides, des industriels qui défendent leurs produits et des apiculteurs qui sonnent l’alarme.

Source Télé-Loisirs.fr